Courage, Fuyons

Publié le par Pierre de RUS

Plusieurs conseils d’école se sont déroulés la semaine dernière dans les différents groupes scolaires que compte la commune.

Aucun représentant de la Mairie, élus ou administratifs n’étaient présents ! Et même pas excusés sur certains conseils, ce qui montre le peu d’intérêt que la Municipalité porte à l’éducation de nos enfants en particulier et à la jeunesse en général.

C’était pourtant l’occasion de faire un premier bilan des rythmes scolaires mis en place dans la douleur à la rentrée.

A la sortie du Conseil d’école de Manureva, un groupe de représentants de parents d’élèves est tombé par hasard sur le maire adjoint au scolaire qui rentrait chez lui et l’a interpelé sur son absence au conseil d’école.

Réponse lapidaire de l’intéressé du genre : « je ne fais pas de la politique pour être agressé, je veux bien rencontrer une délégation de deux parents d’élèves que j’aurai choisis moi-même ».

Drôle de conception de la démocratie locale, et surtout, bel exemple de courage.

Au-delà de l’anecdote, ce qui se passe est très grave pour le fonctionnement de nos institutions. La Maire et le Maire-Consort verrouillent toute communication et ne laissent aucun élu de leur équipe s’exprimer en public. Car la commission scolaire est forte de 6 membres de la majorité qui auraient très bien pu participer aux conseils des écoles.

Quand on fait de la politique, même au niveau local, on ne choisit pas ses interlocuteurs. Et quand on prend des décisions impopulaires, on les assume et on les défend devant la population.

Car le bilan des rythmes scolaires à Saint-Pierre du Perray, il est vite fait, pas d’activités et augmentation des tarifs, payer plus pour avoir moins. Le pire est à venir car de nombreux animateurs se sont vus signifier la fin de leurs contrats pour la fin de l’année alors que la Maire nous explique qu’elle a du mal à recruter.

On comprend que le Conjoint au Maire n’ose pas aller en réunion défendre sa politique. Entre couardise et incompétence, nous voilà bien lotis pour les années à venir...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jp avellan 16/11/2014 17:32

Chaque jour qui passe, surligne la médiocrité du couple Aliquot et de l'équipe de fantômes qui l'entoure.
La lâcheté et l'incompétence de ces gens là promettent un sombre avenir à notre commune !