Incompétence et Duplicité...

Publié le par Pierre de RUS

Incompétence et Duplicité...

En moins de 24 heures, beaucoup a déjà été dit sur le conseil municipal qui s’est déroulé le 16 décembre dernier.

Comme à son habitude, Mme Aliquot s’est écoutée parler pendant des heures pour tenter d’endormir le public et les conseillers municipaux.

Et si elle a besoin de justifier ainsi chacun de ses projets de délibération, c’est pour masquer son incompétence dont nous avons encore eu hier soir quelques exemples frappants.

Premier point surprenant, Mme Aliquot, qui s’est fait élire en faisant campagne contre la densité des constructions, supprime d’un trait de plume l’obligation pour les promoteurs de réaliser 10 % minimum d’espaces verts dans chaque opération. Cadeau pour les promoteurs, ils disposent maintenant de 10% de logements supplémentaires sur chaque parcelle.

Deuxième point, la même qui s’est érigée en rempart des constructions imposées par l’Etat, demande à l’EPA Sénart d’ouvrir à l’urbanisation une nouvelle zone pour y construire près de 1300 logements, moitié collectif, moitié pavillonnaire. Quand on sait qu’il reste encore plus de 800 logements à vendre dans la ZAC de la Clé de Saint Pierre, cela fait au total plus de 2100 logements lancés soit 5 à 6000 habitants supplémentaires.

De plus, cette nouvelle ZAC de Villeray sera gérée par une nouvelle procédure accélérée (PIL) qui permet de diviser par deux le temps d’instruction des permis de construire et de tous les documents administratifs. Mme Aliquot trouve sans doute que ça ne construit pas assez vite à Saint Pierre…

Le summum a été atteint lors de l’élection de nos délégués à la nouvelle Communauté d’Agglomération.

Comme les résultats du vote lui sont défavorables, Mme Aliquot invente une nouvelle loi pour tenter de sauver le soldat Pugin.

Peine perdue, les services de la Préfecture viennent de la recadrer en lui demandant de rétablir le droit.

Cet épisode n’est pas à prendre à la légère car soit elle savait ce qu’elle faisait et dans ce cas c’est une tentative de falsification du résultat d’un vote, ce qui est très grave, soit elle pensait sincèrement ce qu’elle affirmait et cela veut dire qu’elle ne sait pas lire un texte de loi relativement simple. Ce qui est également très grave pour notre ville. Le choix se situe donc entre incompétence et duplicité !

Dans les deux cas, ces agissements éclaboussent notre commune et ses habitants en renvoyant une image négative qui ne peut plus durer.

Après avoir été désavouée par les urnes aux élections départementales, puis par son conseil municipal dans sa tentative d’exclure l’un de ses adjoints, voilà qu’elle se permet d’aménager la loi pour tenter de faire élire l’un de ses affidés.

Cela suffit, Mme Aliquot doit tirer les conséquences de cette situation déplorable qu’elle a provoquée par son impéritie et remettre en jeu son mandat à la tête de l’exécutif.

Il faut qu’elle parte !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

La Saint Perrayenne 11/01/2016 09:32

C'est inadmissible, d'autant que construire, ça ne fait pas comme ça, il faut penser à toutes les infra qui doivent accompagner : les écoles, les crèches, les services... et aussi penser aux transports ! le RER D est la ligne mourante du réseau du futur Grand Paris et qui est l'oubliée de tous. Pas de transport en bus convenable... bref elle nous fabrique une ville dortoir !

dupont 18/12/2015 20:14

Ce n'est pas la 1ère fois qu''elle est hors la loi et ça ne sera pas la dernière fois d'ici la fin de son mandat !!!