Indécence

Publié le par Pierre de RUS

Indécence

Mercredi dernier s'est tenu le conseil municipal le plus important de l'année puisqu'il s’agissait de voter le Compte Administratif (CA) 2015 et le budget primitif (BP) 2016.

Comme à l'accoutumée, la réunion a été interminable avec la lecture ligne par ligne du CA et du BP.

Mme Aliquot nous a présenté un CA largement excédentaire malgré les propos alarmistes qu'elle avait tenu un mois plus tôt lors du Débat d'Orientation budgétaire.

La seule explication qu'elle nous a donné de ce revirement est qu'elle ne savait pas... Elle a découvert la bonne santé financière de la commune quelques jours avant le Conseil Municipal !

Incompétence ? Mauvaise foi ? Que penserait on d'un chef d'entreprise qui ne contrôlerait pas l'état de ses finances au moins tous les mois ?

Mon intervention sur le vote du CA 2015 :

Madame le Maire, Mes chers collègues.

Je voudrais en premier lieu remercier les services pour les documents très clairs qui nous sont proposés ce soir.

Ces documents ne souffrent pas d’une remise en cause quelconque puisqu’ils sont factuels et validés par la trésorerie.

Mais le vote du compte administratif n’est pas qu’une banale opération de validation comptable d’un résultat. Ce vote sanctionne également la manière dont a été exécuté le budget et par conséquent donne, ou pas, quitus au Maire pour la bonne utilisation des deniers publics.

Si on se place sur un plan purement comptable, alors, nous ne pouvons qu’applaudir à ce formidable résultat de 1,5 M€. Mais voilà, une mairie, ce n’est pas une pharmacie ou une entreprise aéronautique. Une politique ne se juge pas uniquement aux bénéfices dégagés et à sa rentabilité. Une politique se juge avant tout aux actions qui sont menées et à la manière dont elles le sont.

Le discours catastrophiste et anxiogène que vous avez utilisé tout au long de l’année pour justifier la dégradation des services publics apparait aujourd’hui totalement injustifié puisque en étant un peu moins sévère, l’exécution de ce budget aurait pu malgré tout dégager de l’excédent.

Au lieu de cela, vous vous êtes attaquée aux populations les plus faibles de notre ville, les familles et les personnes âgées en augmentant de manière brutale les tarifs des services qui leur sont destinés.

Vous avez littéralement saigné les familles à tel point que beaucoup d’entre elles se sont vues obligées de retirer leurs enfants des activités périscolaires. Certains de nos anciens, et ils nous l’ont dit, ne participent plus aux sorties organisées par la commune parce que le prix demandé est trop élevé. Tout cela, c’est du lien social qui se délite et c’est le signe d’une commune qui se transforme petit à petit en ville dortoir.

Que dire de l’exécution du budget d’investissement ? Les comptes, bien entendu, sont justes a priori et, là encore, nous ne les remettons pas en cause. Mais à quoi sert-il de provisionner un tel budget si c’est pour n’en réaliser que 50 % ? C’est uniquement de l’affichage, mais nos concitoyens ne sont pas dupes.

Alors oui, bravo, vous dégagez un excédent de 1,5 M€, mais il y a une telle indécence à présenter aujourd’hui cet excédent, après nous avoir expliqué par exemple que 15 000 € de piscine pour les petits mettaient en péril le budget communal, il y a une telle indécence que nous ne pouvons pas vous donner quitus de votre gestion.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article